RIZ JAMBALAYA

Publié le par MAGALIE SAUVAGE

RIZ JAMBALAYA
RIZ JAMBALAYA

RIZ JAMBALAYA

Voici une recette tirée d' un " ELLE A TABLE " à base de riz que nous avons tous appréciée. C'est très facile à faire, c'est un plat complet mais vous pouvez l'accompagner de crudités et choisir un chorizo bien épicé et maigre pour que ce plat soit bien relevé sans être gras. J'en profite aussi pour vous souhaiter à tous de Joyeuses Pâques en famille. J'ai réalisé pour ce midi 2 desserts dont un que je n'avais encore jamais fait et dont je vous dévoilerai la recette s'il est réussi car je suis assez fière de la présentation mais je ne sais pas encore s'il est bon...

INGREDIENTS: ( POUR 4 PERSONNES )

  • 300 gr de riz blanc long
  • 300 gr de crevettes décortiquées
  • 200 gr de blancs de poulet
  • 100 gr de chorizo
  • 1 oignon
  • 2 gousses d'ail
  • 1 branche de céleri
  • 3 tomates
  • 5 cives
  • 1 tablette de bouillon knorr
  • 3 cuil à soupe d'huile d'olive
  • 2 brins de thym
  • 1 pincée de cumin en poudre
  • 1 pincée de muscade râpée
  • 1 pincée de piment
  • sel, poivre
  1. Eponger les crevettes, couper les blancs de poulet en lamelles et le chorizo en dés ou en tranches assez fines.
  2. Peler et hacher l'ail et l'oignon. Rincer le céleri et les tomates, les couper en petits morceaux.
  3. Faire revenir dans une cocotte l'oignon, l'ail, le céleri et le chorizo émincés pendant 5 mn avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, en remuant.
  4. Ajouter le riz, le thym, le cumin et la muscade, le bouillon émietté, très peu de sel et du poivre. Remuer puis ajouter les tomates et mouiller avec 50 cl d'eau chaude. Couvrir et laisser mijoter 30 mn environ. Ajouter de l'eau en cours de cuisson si besoin.
  5. Rincer et hacher les cives.
  6. Saupoudrer les lamelles de poulet et les crevettes de sel , de poivre et de piment. Les faire sauter 5 mn à feu vif dans une poêle avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Les ajouter au riz, saupoudrer de cives et servir très chaud accompagné ou pas de crudités.
RIZ JAMBALAYA
RIZ JAMBALAYA

Commenter cet article